Décoration
Ombrage En-Tête
Masquer l'Activité
Discussions
Actualitès
Articles
Dernières Discussions
Dernières Réponses
Dernières Actualitès
Dernières Mises à Jour
Dernières Réponses
Derniers Articles
Dernières Mises à Jour
Dernières Réponses
Pub Almuric

Article

Répondre

Agnès la Noire : Interview de l'Illustrateur

Article de Argentium Thri'ile
Posté le lun. 26 mai 2014 à 21H18
A l'aune de la publication de Agnès la Noire, onzième volume consacré à Howard chez Bragelonne, nous avons mené une courte interview avec l'illustrateur de ce nouveau recueil, Stéphane Collignon :

Illustration Agnès la NoireRobert E. Howard.fr : Stéphane Collignon, pouvez-vous vous présenter ?

Stéphane Collignon : Bonjour, je suis auteur de BD et illustrateur. J'ai, avec différents scénaristes (Froideval, Christian Vilà, Jean-Charles Gaudin et Jean-Luc Clerjeaud), une dizaine d'albums BD à mon actif. J'ai, parallèlement, réalisé des couvertures de romans pour les éditions Bragelonne, Fleurus et Le Livre de Poche. J'ai également travaillé comme storyboarder et character designer pour la télé, fait quelques pochettes de disques et un peu bossé pour le cinéma, bref... je brasse large!

Robert E. Howard.fr : Vous avez illustré Howard pour la première sur Le Seigneur de Samarcande. Quel regard portez-vous aujourd'hui sur ce travail ?

Stéphane Collignon : C'est un travail qui remonte à quelques années maintenant, donc forcément, il y a certaines choses que je ferais différemment aujourd'hui mais dans l'ensemble, l'esprit est là. Plus jeune, je passais du temps à regarder les vieilles illustrations de George Roux, Neuville ou Riou pour Jules Verne et Stevenson. J'adorais le côté vintage des gravures, un côté vintage que j' essaie de garder, tout en le modernisant bien sûr lorsque j'ai à faire ce genre de commande. J'étais aussi fan des comics de Buscema sur Conan, donc travailler sur du Howard a un côté gratifiant.
Je ne suis pas spécialiste de l' œuvre de Howard mais je pense qu'il avait cette capacité à créer des personnages hauts en couleur et à fort caractère, rien qu'en citant quelques noms comme Conan, Red Sonya ou Dark Agnes, ça claque et tout de suite, ça te parle et t'inspire!

Robert E. Howard.fr : Comment avez-vous abordé votre travail sur Agnes ? Avez-vous eu peur de vous répéter ?

Illustration Agnès la NoireStéphane Collignon : Un peu comme d'habitude lorsque le texte a une connotation historique. Après la lecture des nouvelles, il y a un gros travail de recherche de documentation sur les armures, décors (etc.) correspondant aux différents lieux et époques où Howard nous emmène. Après, concernant Agnès à proprement parler, c'est vrai qu' elle est proche du personnage de Sonya, la fameuse crinière rouge ! Mais je pense avoir réussi à créer un personnage différent, pas seulement parce qu'Agnès a les yeux d'un noir profond comme l'abîme (Sonia a le regard bleu perçant de l'acier), mais elle a aussi un côté plus jeune avec... la mâchoire bien carrée tout de même! Ce sont toutes les deux, à mon goût, de très belles femmes et bien sûr, j'ai tenu compte des précieuses remarques de Patrice.

Robert E. Howard.fr : Qu'est-ce qui vous plaît dans les textes de Howard ? Est-il un auteur agréable à illustrer ?

Stéphane Collignon : Oui, pour les raisons évoquées précédemment, c'est un auteur agréable à illustrer. D'autre part, je trouve la collection Bragelonne autour de Howard plutôt réussie en ce qui concerne la charte graphique. Ce sont de beaux bouquins. Je crois que cela reste assez proche des éditions américaines et c'est une bonne chose d'avoir conservé cela tout en donnant la chance à des illustrateurs français de participer à l'entreprise.

Robert E. Howard.fr : Quels sont vos projets après Agnès ?

Illustration Agnès la NoireStéphane Collignon : Je travaille actuellement sur le troisième et dernier tome de ma série chez Soleil (Les Démons d'Armoises, scénario de JC Gaudin et JL Clerjeaud). C'est une série "médiéval fantastique" autour de Jeanne D'Arc. On a essayé de proposer quelque chose de différent, plutôt qu'une énième BD historique sur la vie de J. d'Arc. Cela reste blindé de références historiques mais part sérieusement en sucette. Les puristes vont crier au blasphème mais, au moins ça change.
Bragelonne va bientôt sortir une nouvelle édition collector du Légende de David Gemmell. Avec mon collègue, Didier Graffet, nous nous partageons la tâche en ce qui concerne les illustrations intérieures.


 
Réponse postée le lun. 26 mai 2014 à 21H58 (Editée par Pallantides le mar. 27 mai 2014 à HH50) #1406
Pallantides Administrateur Avatar Pallantides

Toujours trop court lorsque c'est intéressant. Mais saluons l'initiative et merci pour ces belles illustrations en avant première.

"À douze ans, grogna FitzGeoffrey, j'étais livré à moi-même, [...]. J'étais vêtu de peaux de loup, pesais non loin de quatre-vingt-dix kilos et j'avais déjà tué trois hommes". - Robert E. Howard, Les Faucons d'Outremer, 1931

Réponse postée le lun. 26 mai 2014 à 22H33 (Editée par Hyarion le lun. 26 mai 2014 à HH38) #1407
Hyarion Membre Avatar Hyarion

Merci pour la communication de cet entretien, accompagné d'illustrations du livre.

La deuxième illustration représentant Agnès m'interpelle un peu : son costume lui donne un air de femme pirate du XVIIe siècle, alors que les aventures du personnage sont censées se dérouler plus tôt, au XVIe siècle, comme The Shadow of the Vulture, a priori... Mais bon, on retrouvait déjà cette ambiguïté au niveau du costume historique avec le volume de Solomon Kane illustré par Gary Gianni : alors les aventures du héros sont censés plutôt se passer vers la fin du XVIe siècle et le début du XVIIe siècle, les costumes représentés avaient plutôt tendance à relever d'une première moitié du XVIIe siècle plutôt bien avancée (époque Louis XIII de France et Charles Ier d'Angleterre). Enfin bref, ce sont des détails qui n'intéresseront que les passionnés d'histoire... et Howard lui-même n'avait sûrement pas la prétention d'être historien (c'est d'ailleurs pour éviter, de façon plus générale, l'écueil de l'anachronisme qu'il a pu opter, selon les cas, pour l'écriture de récits de fantasy où diverses références historiques peuvent être mêlées sans être contraint à une exactitude spatio-temporelle).

Ces quelques remarques mises à part, je trouve ces illustrations intérieures réussies, avec un dessin soigné, dynamique, et un sens sûr du cadrage : c'est toujours une chance de bénéficier du concours d'un tel dessinateur pour mettre en valeur un livre de récits d'aventures historiques.

Quant à l'entretien, il est toujours intéressant de connaître un peu le point de vue de l'artiste sur son travail ainsi que ses éventuelles influences. Ici, Stéphane Collignon dit vouloir conserver le côté "vintage" des illustrations faites au XIXe siècle par notamment Alphonse de Neuville et Édouard Riou pour les romans de Jules Verne, et je comprends sa démarche artistique car ces illustrations m'ont moi-même marquées quand j'étais enfant par leur côté très évocateur, idéal pour accompagner un récit d'aventure.

Encore merci pour cette initiative, Argentium.

Amicalement,

Hyarion.

P.S.: je me permets de signaler une petite anomalie technique... Quand j'écris le nom de Jules Verne, il apparait avec un exposant au milieu, et c'est apparemment la même chose dans le texte de l'entretien.

“Civilized men are more discourteous than savages because they know they can be impolite without having their skulls split, as a general thing.”

— The Tower of the Elephant, 1933

Réponse postée le mar. 27 mai 2014 à 02H46 (Editée par Argentium Thri'ile le mer. 28 mai 2014 à HH44) #1408
Argentium Thri'ile Webmaster Avatar Argentium Thri'ile Oui, merci pour le relevé de bug sur 'Vernes'. Je vois d'où viens le problème, mais comme il est très tard (ou très tôt), je ne corrigerais ça que dans la journée (soit je peaufine la fonction en cause, soit je la désactive).
Le bug est corrigé !

Quant à la deuxième illustration, après vérification, il n'y a pas d'anachronisme de costume pour Agnès. Je ne peux pas en dire plus moi-même pour expliquer. Il faudra donc attendre une éventuelle intervention de Patrice ou d'avoir le livre en main pour comprendre le pourquoi.

Réponse postée le mar. 27 mai 2014 à 07H31 #1409
Patrice Louinet Administrateur Avatar Patrice Louinet

Eh oui, pas d'anachronisme... car il ne s'agit tout simplement pas d'Agnès, mais d'Helen Tavrel!

Réponse postée le mar. 27 mai 2014 à 08H59 #1410
Hyarion Membre Avatar Hyarion

Helen Tavrel, qui renvoie à la nouvelle The Isle of Pirate's Doom : tout s'explique ! ;-)

Merci pour ces précisions.

Amicalement,

Hyarion.

“Civilized men are more discourteous than savages because they know they can be impolite without having their skulls split, as a general thing.”

— The Tower of the Elephant, 1933

Réponse postée le mar. 27 mai 2014 à 18H50 #1412
Asavar Membre Avatar Asavar

Une interview des plus intéressante qui nous permet de voir quelques images en avant première et prouve que Stéphane Collignon est un illustrateur des plus talentueux.
Cette interview nous permettra de tenir les 22 jours restant :-D

"Men shall die for this"

Réponse postée le jeu. 29 mai 2014 à 23H35 (Editée par arruziel le jeu. 29 mai 2014 à HH41) #1435
arruziel Membre Avatar arruziel

Pas mal ces illustrations, j'aime beaucoup le style de cet artiste.
De ces trois exemples c'est la 1ère illustration que je préfère, celle donc d'Agnès.
Quand à l'interview c'était trop court on aurait aimé en savoir un peu plus sur cet auteur et sur sont intérêt pour Howard.


By This Axe I Rule (King Kull). Robert E. Howard

Réponse postée le mar. 17 juin 2014 à 08H54 #1572
Thierry Membre Avatar Thierry

Demain, je sens bien que je vais parcourir ce onzième volume en long, en large et en travers.
Je suis impressionné par les illustrations, et autre élément intéressant : l'association Collignon-Graffet pour le Légende de Gemmell. Décidément, Bragelonne nous en met plein la vue...

Réponse postée le jeu. 19 juin 2014 à 02H16 #1588
Asavar Membre Avatar Asavar

Je confirme pour le Légende qui était de toute beauté de par la richesse de ses illustrations.
Et pour Agnès la Noire, les trois illustrations que nous avons là ne sont qu'un avant-gout car le reste des illustrations de l'ouvrage sont tout aussi belles :-D

"Men shall die for this"

Répondre

Statistiques

A l'heure actuelle, le site existe depuis 05 annees, 2 mois, 14 jours, 18 heures, 34 minutes, 50 secondes

Le site compte actuellement 222 membres (171 inscrits et 51 en attente de validation).

Le dernier membre est Itaï qui s'est inscrit le ven. 06 avril 2018 à 10H19.

Il y a actuellement 4853 messages postés en forums.

Le site propose actuellement un total de 260 Discussions, 244 Actualitès et 32 Articles.

Ombrage Pied de Page
Conditions d'utilisation du site : Copyright ©2013 RobertEHoward.fr - Tous droits réservés - Conception Internet : The Two-Gun Art