DĂ©coration
Ombrage En-TĂŞte
Masquer l'Activité
Discussions
Actualitès
Articles
Dernières Discussions
Dernières Réponses
Dernières Actualitès
Dernières Mises à Jour
Dernières Réponses
Derniers Articles
Dernières Mises à Jour
Dernières Réponses
Pub Almuric

Article

RĂ©pondre

L'intégrale des préfaces NéO

Article de Argentium Thri'ile
Posté le jeu. 02 janv. 2014 à 17H06

Introduction

Nous allons vous parler d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître...

En 1978, le couple Oswald se lance dans l'aventure éditoriale en créant les Nouvelles Editions Oswald. Pour démarrer la série, ils décident de contacter un jeune traducteur du nom de François Truchaud. Celui-ci a déjà traduit L'Homme Noir, dans la collection Le Masque / Fantastique (Ed. Livrairie des Champs Elysées) et plusieurs volumes de Conan aux édition Jean-Claude Lattès.

C'est ainsi que démarre l'aventure Howard chez NéO, une série auquel le traducteur comptait au départ consacrer cinq ou six volumes et qui, grâce à un travail de titan qui s'est étendu sur presque quinze ans deviendra une succession de trente sept livres !
Encore à ce jour, dans le monde entier, personne n'est parvenu à réunir dans une seule collection autant d'écrits de Howard. Qui plus est, grâce au concours de Glenn Lord - le gardien de l'idole ! - les français purent bénéficier de plusieurs nouvelles qui restèrent inédites même aux États-Unis parfois même jusque dans les années 20001 !

Cet exploit, nous le devons à plusieurs choses : une maison d'édition sérieuse, un illustrateur de talent, Jean-Michel Nicollet, qui offrit à Howard l'écrin de magnifiques couvertures et surtout au travail, à l'enthousiasme et à la passion de son traducteur.
François Truchaud parvint à convaincre le public français de lire Howard. Tout Howard, qu'il s'agisse de ses récits fantastiques tout autant que ses récits de boxe, ses aventures orientales, ses écrits historiques, etc. Cela grâce à une impeccable retranscription du rythme effréné et de la fougue littéraire de Two-Gun Bob.
Mais encore, le secret et la marque de fabrique Truchaud - et c'est bien là ce dont nous allons parler ici - ce sont des préfaces tout aussi jouissives à lire que les textes qu'elles précèdent.

Ces petits bijoux littéraires (comme dirait Desproges) constituaient le passage obligé - voire impatiemment attendu - de tout nouveau recueil howardien. Dans ces textes de deux ou trois pages, on en découvrait plus sur l'auteur derrière les textes, sur les aventures éditoriales des manuscrits, sur les motivations qui poussèrent Howard à aborder tel ou tel genre. A grand renfort d'anecdotes et de références au cinéma, à la peinture et aux autres auteurs fantastiques, François Truchaud communiquait un incroyable enthousiasme - quitte parfois à sur-vendre - certains écrits vraiment pas à la hauteur de ses envolées - dans un style toujours très fluide, pétri d'humour et jamais ampoulé ou pédant.

Depuis, la maison d'éditons qui avait fait rêver des milliers de fans s'est éteinte, le dernier Howard paru en 1992. Fleuve Noir a un temps entrepris de rééditer ces trente-sept volumes. Mais ils furent souvent amputés de ces fameuses préfaces et l'aventure s'arrêta avant son terme. Les fanatiques qui se lancent dans la recherche de la collection complète de Howard en NéO se préparent une aventure longue et difficile.

C'est pourquoi, avec la très aimable approbation de François Truchaud lui-même, nous avons décidé de vous faire partager ce petit ravissement que nous avons connu en publiant l'intégralité des trente sept préfaces qu'il a rédigées à l'époque.

Deux petites précisions néanmoins :
Pour Agnès de Chastillon, François Truchaud n'avait rédigé qu'une (presque) courte introduction qui était suivi de la préface de Leigh Brackett pour le volume américain. Si nous avons publié l'introduction de Truchaud, il ne nous est pas possible de publier le texte de la préface pour des raisons de droits.
Par ailleurs, nous avons tenu à rester au plus près du texte original de ces préfaces, dans sa syntaxe autant que dans sa forme. Les quelques erreurs ou coquilles du texte original sont donc restées en l'état, signalées par la mention "sic" entre crochets (si la mention est entre parenthèses, c'est qu'elle provient du texte original).

Bonne lecture !

1

Ce fut le cas notable de la nouvelle Blue River Blues qui ne fut éditée aux Etats-Unis qu'en 2007 (The Last of the Trunk - Robert E. Howard Foundation Press)


Page Précédente Page Suivante
Sommaire
 
Réponse postée le sam. 04 janv. 2014 à 00H29 #724
Argentium Thri'ile Webmaster Avatar Argentium Thri'ile

Je suis très étonné que personne n'ait relevé un passage de l'une de ces préfaces qui m'a personnellement fait particulièrement halluciner.

Saurez-vous trouver lequel ? :-)

Réponse postée le sam. 04 janv. 2014 à 00H50 #725
Patrice Louinet Administrateur Avatar Patrice Louinet

Non...

Réponse postée le jeu. 13 févr. 2014 à 18H19 #923
Asavar Membre Avatar Asavar Je suis très étonné que personne n'ait relevé un passage de l'une de ces préfaces qui m'a personnellement fait particulièrement halluciner.

Finalement, c'est quelle préface ? :-)

"Men shall die for this"

Réponse postée le lun. 24 févr. 2014 à 23H25 #986
Argentium Thri'ile Webmaster Avatar Argentium Thri'ile

Argh !

Toutes mes excuses, personnes n'aurait pu trouver la réponse puisque la phrase incriminée n'est pas dans la préface mais dans le quatrième de couverture d'Agnès de Chastillon !!!

Réponse postée le mer. 02 avril 2014 à 09H45 (Editée par Pallantides le dim. 07 sept. 2014 à HH07) #1119
Pallantides Administrateur Avatar Pallantides

Merci pour cette "intégrale" qui m'a filé un vrai coup de nostalgie...

Simple à comprendre si je précise que j'ai découvert Howard grâce à NéO.

Jeune lecteur au milieu des années 80, je n'étais que peu familier de la fantasy. Ce n'était pas un genre dont les membres de ma famille étaient connaisseurs et, à la recherche de bons romans d'aventure, j'étais plutôt dirigé vers des lectures très classiques : Ivanhoé, Quentin Durward, La Flèche Noire, l'Ile au Trésor, ou encore les oeuvres de Jules Verne, etc...Ce que je ne critique pas, je suis d'ailleurs très heureux de les avoir lus.

Cependant, fréquentant assidument ma petite bibliothèque municipale de province et toujours en quête de nouveaux écrits, le bibliothécaire de l'époque m'a un jour dirigé vers un rayonnage où trônait toute une palanquée de NéO écrits par un certain Robert E. Howard.

Et lĂ , LE CHOC !!!

Il faut imaginer ce que peuvent représenter les textes de M. Truchaud dans l'esprit d'un jeune lecteur, de surcroit totalement "neewbie" en ce qui concerne l'oeuvre de Howard. Je me revois encore en train de piaffer (littéralement) à la lecture de ces préfaces qui débordent d'une énergie tout aussi bouillonnante que les écrits d'Howard eux-mêmes.

Je suis donc tombé "dans Howard" de par le seul enthousiasme de M. Truchaud et la force communicative de ses préfaces. Je ne doute d'ailleurs pas un instant du fait que je ne dois pas être le seul. Inutile de préciser que par la suite, c'est pour Howard que j'ai emprunté, réemprunté puis ré-réemprunté ces NéO.

M. Truchaud a raison, c'est de la bombe baby !!!

"À douze ans, grogna FitzGeoffrey, j'étais livré à moi-même, [...]. J'étais vêtu de peaux de loup, pesais non loin de quatre-vingt-dix kilos et j'avais déjà tué trois hommes". - Robert E. Howard, Les Faucons d'Outremer, 1931

Réponse postée le jeu. 24 avril 2014 à 21H04 (Editée par Argentium Thri'ile le jeu. 24 avril 2014 à HH23) #1214
Visiteur Anonyme Visiteur Avatar Visiteur Anonyme

Auriez-vous la gentillesse de me dire comment joindre François Truchaud? Je prépare en effet une biographie sur William Hope Hodgson et souhaiterais lui demander la permission de citer un extrait d'une de ses traductions de cet auteur. Mon adresse est la suivante: [edit]adresse e-mail supprimée[/edit]

Argentium Thri'ile : réponse à la demande envoyée par e-mail.

RĂ©pondre

Statistiques

A l'heure actuelle, le site existe depuis 05 annees, 2 mois, 14 jours, 18 heures, 35 minutes, 12 secondes

Le site compte actuellement 222 membres (171 inscrits et 51 en attente de validation).

Le dernier membre est ItaĂŻ qui s'est inscrit le ven. 06 avril 2018 Ă  10H19.

Il y a actuellement 4853 messages postés en forums.

Le site propose actuellement un total de 260 Discussions, 244 Actualitès et 32 Articles.

Ombrage Pied de Page
Conditions d'utilisation du site : Copyright ©2013 RobertEHoward.fr - Tous droits rĂ©servĂ©s - Conception Internet : The Two-Gun Art