Décoration
Ombrage En-Tête
Masquer l'Activité
Discussions
Actualitès
Articles
Dernières Discussions
Dernières Réponses
Dernières Actualitès
Dernières Mises à Jour
Dernières Réponses
Derniers Articles
Dernières Mises à Jour
Dernières Réponses
Pub Almuric

Discussion

Répondre
Forums >> Robert E. Howard : les auteurs associés > Influences et contemporains de Howard

Clark Ashton Smith

Sujet posté le ven. 04 juil. 2014 à 17H58 #1769
Ossian Membre Avatar Ossian

Je trouve dommage qu'il n'y ai pas d'édition consacrée aux écrits de Clark Ashton Smith. A ma connaissance, hormis quelques Néo qui lui furent consacré et quelques textes dans des "anthologies" de Lovecraft, on ne trouve pas grand chose sur cet auteur dont j'ai toujours aimé le style littéraire et qui savait particulièrement bien créer des ambiances notamment horrifiques. En France, il reste le grand oublié des trois Mousquetaires de Weird Tales.

 
Réponse postée le jeu. 16 juin 2016 à 14H55 #3842
MakREH Membre Avatar MakREH

J-2 !!!
Pour les 80k€ !
(nouveaux bonus)

https://fr.ulule.com/zothique/news/j-2-pret-pour-le-final-de-cette-extraordinaire-cam-109503/


« You are at the center of the universe as you are always. Time, place and space are illusions, having no existence save in the mind of man which must set limits and bounds in order to understand. »

Robert E. Howard
The Cat and the Skull

Réponse postée le ven. 17 juin 2016 à 17H41 #3844
MakREH Membre Avatar MakREH

Bientôt la fin (5 heures restantes), et on va même atteindre le palier des 80 k€ !
Hé ! Hé !


« You are at the center of the universe as you are always. Time, place and space are illusions, having no existence save in the mind of man which must set limits and bounds in order to understand. »

Robert E. Howard
The Cat and the Skull

Réponse postée le ven. 17 juin 2016 à 20H48 (Editée par Hyarion le ven. 17 juin 2016 à 20H58) #3845
Hyarion Membre Avatar Hyarion

Bon, eh bien, ça y est, la cagnotte a finalement atteint et dépassé les 80 000€. C'est vraiment un beau succès, d'autant plus qu'il était à l'origine inespéré dans une telle ampleur.

Amicalement,

Hyarion.

P.S. : Concernant Philippe Gindre, ses remarques concernant le projet, tel qu'il a été présenté récemment aux Imaginales, ont été partagé en ligne par des participants à la campagne de financement, mais pour éviter que lesdites remarques ne se perdent dans les abysses des commentaires sur Ulule, je me suis permis de les reproduire dans le fuseau de JRRVF dont j'ai parlé l'autre jour : http://www.jrrvf.com/fluxbb/viewtopic.php?pid=85623#p85623

Civilized men are more discourteous than savages because they know they can be impolite without having their skulls split, as a general thing.

The Tower of the Elephant, 1933

Réponse postée le ven. 17 juin 2016 à 22H02 #3846
MakREH Membre Avatar MakREH

Merci pour le partage !

Effectivement, le premier point m’avait aussi plus ou moins dérangé lors de la conf. D’ailleurs, je m’y attendais un peu, et c’est pour cela que, avant même la conf. (à l’annonce du projet, cf. plus haut dans les posts), j’avais posé la question au sujet de ce que l’on entendait par “traduction moderne”.

Une chose que je voulais faire, mais je n’ai pas encore pris le temps pour ça : comparer les trad. de l’Empire des Nécromants/ciens, version NéO et version Mnémos qui est en ligne.


« You are at the center of the universe as you are always. Time, place and space are illusions, having no existence save in the mind of man which must set limits and bounds in order to understand. »

Robert E. Howard
The Cat and the Skull

Réponse postée le sam. 18 juin 2016 à 08H15 (Editée par Pallantides le sam. 18 juin 2016 à 08H16) #3847
Pallantides Rédacteur Avatar Pallantides

Superbe campagne de financement, rondement menée. On va récupérer une bien belle édition.

Du coup, réussir une telle campagne avec CAS, ça doit donner des idées pour le faire avec d'autres non ?

"Il n'y a rien dans l'Univers que l'acier froid ne puisse trancher." - Au-delà de la Rivière Noire - Robert E. Howard

Réponse postée le sam. 18 juin 2016 à 10H15 #3849
Patrice Louinet Administrateur Avatar Patrice Louinet

Don't know what you are talking about....

Réponse postée le sam. 18 juin 2016 à 19H24 #3853
cerbère Membre Avatar cerbère

Je te remercie HYARION de ton initiative d'avoir fait profiter les membres du site des réflexions dont m'a fait part Philippe Gindre au sujet de ce projet devenu réalité. En outre j'ai pu faire une comparaison rapide de l'empire des nécromANTS traduction de Marie France Watkins- excellente au demeurant- avec la traduction de l'empire des nécromanCIENS de Julien Betan
Chacun se fera une idée de la bonne dénomination du titre entre nécromants et nécromanciens ...
Par ailleurs,j'ai demandé a Mnémos l'origine des textes de CAS pour cette nouvelle traduction
leur source par rapport à celle des NéO
Il m'a été répondu que cette source était celle dont disposent les ayants droits ainsi que celle d'érudits américains.Donc toujours selon Mnémos des textes qui collent au plus près des textes originaux.

Réponse postée le dim. 19 juin 2016 à 02H03 #3856
Hyarion Membre Avatar Hyarion

Merci à toi, Cerbère, pour le partage initial sur Ulule des remarques dont Philippe Gindre t'a fait part. :-)

Amicalement,

Hyarion.

Civilized men are more discourteous than savages because they know they can be impolite without having their skulls split, as a general thing.

The Tower of the Elephant, 1933

Réponse postée le sam. 07 janv. 2017 à 14H11 #4193
Eidolon Membre Avatar Eidolon

Bonjour tout le monde, je suis nouveau sur le forum, et ce qui m'a poussé à le rejoindre c'est ma passion pour le triumvirat de Weird Tales. J'ai traduit deux poèmes de Clark Ashton Smith et ne sachant pas où les placer, je les mets donc ici. Bien sûr j'espère que j'ai le droit de proposer des traductions, et évidemment, j'espère que ces poèmes vous plairont et vous donneront l'envie de lire davantage l'oeuvre versifié de Smith. Toute critique est bonne à prendre, sur ce, bonne lecture :) !


Averoigne ( Traduction ) :

En Averoigne l’enchanteresse tisse
D'étranges sortilèges appelés à changer le soleil,
Ou la vigoureuse lune d'Hécate
Sous les tours tapissées de lierre.
Au crépuscule, venant de berceaux ensevelis de solanaceae,
Les rampantes vipères asservis, pour être
Les envoyés de son imprécation;
Et des philtres éreintant les tombes de grasses feuilles
Qui s’écoulent à travers des trous argentés.

En Averoigne de noir fantômes s'envolent
De pestilentielles fosses et d'un lac stagnant
Glissant à travers le festival criard
Dans des cités éclairées d'un autre temps.
Qu'il s’agit de la mort ou de la naissance, le carillon
De l'immuable cloche suspecte
Un fracas s'ébruite, pendant que des satyres taillent
Avec une bouche maussade, une pierre sombre
Dans un gémissement sans fin.

En Averoigne réside le mage.
Si profond est le silence de sa cellule,
Toute sa vie il entend les monarchies atemporelles
Qui marchent d'un pas résonnant tel le tonnerre
Dans des châteaux de fer défilant devant la lune-
Dans des douves avec l'éternité;
Et il entend croître le rire acariâtre
Des Nornes qui conspirent pour le funeste âge
Et les guerres que les soleils devront mener.

En Averoigne la Lamie chante
A des lyres émanant d'antique mausolées
Et laisse ses tresses chuter
Devant un miroir nécromantique.
Elle voit passer ses amants aux veines desséchées,
Doucement ils crient pour elle, et tout
Le malheur qu'ils trouvent, la sérénité qu'ils cherchent,
Se répand dans les cordes ternies
Qui conte d’archaïques choses.

Averoigne ( Original ) :

In Averoigne the enchantress weaves
Weird spells that call a changeling sun,
Or hale the moon of Hecate
Down to the ivy-hooded towers.
At evening, from her nightshade bowers,
The bidden vipers creep, to be
The envoys of her malison;
And philtres drained from tomb-fat leaves
Drip through her silver sieves.

In Averoigne swart phantoms flown
From pestilent moat and stagnant lake
Glide through the garish festival
In torch-lit cities far from time.
Whether for death or birth, the chime
Of changeless bells equivocal
Clangs forth, while carven satyrs make
With mouths of sullen, sombre stone
Unending silent moan.

In Averoigne abides the mage.
So deep the silence of his cell,
Life hears the termless monarchies
That walk with thunder-echoing shoon
In iron castles past the moon—
Fast-moated with eternities;
And hears the shrewish laughters swell
Of Norns that plot the impested age
And wars that suns shall wage.

In Averoigne the lamia sings
To lyres restored from tombs antique,
And lets her coiling tresses fall
Before a necromantic glass.
She sees her vein-drawn lovers pass,
Faintly they cry to her, and all
The bale they find, the bliss they seek,
Is echoed in the tarnished strings
That tell archaic things.

Zothique ( Traduction ) :

Celui qui a arpenté les ombres de Zothique
Et admiré les torves d'un soleil écarlate,
Ne Retourne plus du côté des continents sénescents,
Mais lancine le littoral atermoyant
Lorsque les cités choient sous les flots dans le sable occulte
Où les Déités cadavérique s'éclusent de l'eau saumâtre.

Celui qui a déambulé dans les illustrent vergers de Zothique
Où l'ont égorgent les agrumes sarclés par le bec de Simorgh,
Ne savoure point les agrumes des hémisphères céladon :
Dans la sylve, des arbres infinis,
Dans les ères du soleil hissant, des éons embrumés,
Il sirote un vin d'amarante.

Celui qui a idolâtré les houris indomptées de Zothique
Ne ruminera plus les cléments amours,
Où ne connaîtra les vampiriques caresses de l'amante :
Pour lui, le lémure cramoisie
De Lilith, et de la dernière sépulture des époques révolues
Se dresse, amoureux et fallacieux.

Celui qui a cinglé dans les yoles de Zothique
Et vu l'imminence biscornu des pics et des flèches,
Doit faire à nouveau front à l'ouragan éclos de la nécromancie,
Et d'assumer le sacerdoce de timonier
Sur la nappe bleutée, reculée, submergée par l'astre nacreux
Ou le Sceau restauré.

Zothique ( Original ) :

He who has trod the shadows of Zothique
And looked upon the coal-red sun oblique,
Henceforth returns to no anterior land,
But haunts a later coast
Where cities crumble in the black sea-sand
And dead gods drink the brine.

He who has known the gardens of Zothique
Were bleed the fruits torn by the simorgh's beak,
Savors no fruit of greener hemispheres:
In arbors uttermost,
In sunset cycles of the sombering years,
He sips an amaranth wine.

He who has loved the wild girls of Zothique
Shall not come back a gentler love to seek,
Nor know the vampire's from the lover's kiss:
For him the scarlet ghost
Of Lilith from time's last necropolis
Rears amorous and malign.

He who has sailed in galleys of Zothique
And seen the looming of strange spire and peak,
Must face again the sorcerer-sent typhoon,
And take the steerer's post
On far-poured oceans by the shifted moon
Or the re-shapen Sign.

Bow down, I am the emperor of dreams.

Réponse postée le dim. 08 janv. 2017 à 14H43 #4194
arruziel Membre Avatar arruziel

Alors Pallantide on utilise le logo du Punisher comme Avatar !

By This Axe I Rule (King Kull). Robert E. Howard

Réponse postée le dim. 16 avril 2017 à 14H16 #4336
MakREH Membre Avatar MakREH

Une lettre manuscrite de CAS est en vente ici sur eBay.

Il s'agit d'une réponse de Smith à un fan/collectionneur :

<<
Addressed to collector and fan Lester Anderson
Dated Auburn, Cal. Sept 27th [1932].

A standard "penny" postcard letter addressed in Smith's hand to Lester Anderson in Hayward California.

The postcard letter thanks Anderson for the loan of several books and offers to loan Anderson some [H. Rider] Haggard books. Smith had just finished reading a [Robert] Chambers book and mentions Andrew Lang.

The postcard letter contains approximately 90 words penned in Smith's hand and is fully SIGNED by Clark Ashton Smith and is postmarked Sept. 27, 1932.
>>


« You are at the center of the universe as you are always. Time, place and space are illusions, having no existence save in the mind of man which must set limits and bounds in order to understand. »

Robert E. Howard
The Cat and the Skull

Réponse postée le dim. 16 avril 2017 à 16H29 #4337
Argentium Thri'ile Webmaster Avatar Argentium Thri'ile

Où l'on constate donc que Smith avait une écriture au moins aussi pourrie que Howard ! :-D

Réponse postée le dim. 16 avril 2017 à 20H21 (Editée par arruziel le dim. 16 avril 2017 à 20H23) #4338
arruziel Membre Avatar arruziel

L'écriture manuscrite de Lovecraft était encore pire, il paraît que les traducteurs commettaient des erreurs de traduction car il n'arrivait pas parfois à déchiffrer certain mots.


By This Axe I Rule (King Kull). Robert E. Howard

Réponse postée le lun. 17 avril 2017 à 16H54 #4340
Fernando V Membre Avatar Fernando V

Howard a réglé ce problème grâce à sa machine à écrire.
Il l'a indiqué à Lovecraft lors de son premier échange.

"P.S. I took the liberty of writing this letter on the typewriter as indeed, I do all my correspondence; I write such an abominable hand, I can scarcely read it myself." - R.E.H. to H.P.L, July 1,1930

Réponse postée le lun. 17 avril 2017 à 18H18 #4341
Fernando V Membre Avatar Fernando V

Il existe deux livres concernant les échanges entre Howard et Lovecraft et un autre pour la correspondance entre Smith et Sterling.

Savez-vous pourquoi il y a si peu des lettres de Smith de sa correspondance avec Howard qui ont survécu ?

"P.S. I took the liberty of writing this letter on the typewriter as indeed, I do all my correspondence; I write such an abominable hand, I can scarcely read it myself." - R.E.H. to H.P.L, July 1,1930

Réponse postée le mar. 18 avril 2017 à 07H55 #4343
Patrice Louinet Administrateur Avatar Patrice Louinet

Parce qu'ils n'ont que très peu échangés, tout simplement. Toutes les lettres ont survécu, a priori, même si ça n'en fait pas beaucoup, au final.

Réponse postée le mar. 18 avril 2017 à 15H23 #4344
Fernando V Membre Avatar Fernando V

Dans la correspondance de Howard disponible auprès de la Fondation, il y a dix lettres de Howard pour la période du 15 mars 1933 au 23 Juillet 1935 envoyées à Smith.

Dans la correspondance de Smith, on ne trouve pas de lettre envoyée à Howard.

J'ai consulté le site d' eldrichdark : Lien ici
Ainsi que le wikithulu : Lien wikithulu
Sur le sujet on trouve un article de Bobby Derie : Ici

Dans l'introduction de la correspondance de Howard et Lovecraft "A Means To Freedom" de 2017 il est indiqué que le Dr. Howard a détruit par inadvertance les lettres originales de Lovecraft adressées à Howard (page 12).
Fort heureusement August Derleth les avait retranscrit.

Les Lettres de Smith ont-elles connues la même fin ?

"P.S. I took the liberty of writing this letter on the typewriter as indeed, I do all my correspondence; I write such an abominable hand, I can scarcely read it myself." - R.E.H. to H.P.L, July 1,1930

Réponse postée le mar. 18 avril 2017 à 21H05 #4345
Patrice Louinet Administrateur Avatar Patrice Louinet

Derleth n'avait retranscris que des portions des lettres de Lovecraft. On ne sait pas ce qu'il est advenu des lettres de Smith. Howard était d'ordinaire très méticuleux, donc sans doute son père..

Réponse postée le mar. 13 juin 2017 à 22H24 #4408
Fernando V Membre Avatar Fernando V

Zothique est arrivé en début de semaine.
Content d'avoir participé à cette aventure.

"P.S. I took the liberty of writing this letter on the typewriter as indeed, I do all my correspondence; I write such an abominable hand, I can scarcely read it myself." - R.E.H. to H.P.L, July 1,1930

Réponse postée le jeu. 15 juin 2017 à 22H19 #4409
Patrice Louinet Administrateur Avatar Patrice Louinet

Reçu ce jour. Un ouvrage de toute beauté! Pas lu quoi que ce soit, mais ça en jette!

Réponse postée le ven. 16 juin 2017 à 16H26 #4410
Argentium Thri'ile Webmaster Avatar Argentium Thri'ile

Reçu effectivement la semaine dernière et ça pète vraiment.
En terme de présentation, c'est de la belle ouvrage.

Après, je n'ai pas non plus pris le temps encore de me plonger dans la lecture.

Réponse postée le ven. 16 juin 2017 à 18H44 #4412
Pallantides Rédacteur Avatar Pallantides

Pareil, pas eu le temps de commencer à lire tout ça, mais ça en jette carrément !!! Cela vaut bien un petit unboxing. CAS integrale unboxing

"Il n'y a rien dans l'Univers que l'acier froid ne puisse trancher." - Au-delà de la Rivière Noire - Robert E. Howard

Réponse postée le ven. 16 juin 2017 à 19H31 (Editée par SeventhSon le ven. 16 juin 2017 à 22H56) #4413
SeventhSon Membre Avatar SeventhSon

Pour avoir bien feuilleté, une traduction bonne dans son cadre. Le cadre, c'est qu'elle suit le choix annoncé : le côté incantatoire en général diminué, et c'est mon regret pour cette édition. Malgré ce bémol, ça reste évidemment un grand plaisir.

Réponse postée le ven. 16 juin 2017 à 22H32 #4414
MakREH Membre Avatar MakREH

Ben voilà ! La réalité est toujours plus effrayante que les hallucinations : je n’ai pas encore reçu le coffret ! Comme d’hab, je suis toujours le dernier servi. Quelle décadence !


« You are at the center of the universe as you are always. Time, place and space are illusions, having no existence save in the mind of man which must set limits and bounds in order to understand. »

Robert E. Howard
The Cat and the Skull

Répondre

Statistiques

A l'heure actuelle, le site existe depuis 04 annees, 16 jours, 14 heures, 18 minutes, 16 secondes,

Le site compte actuellement 210 membres (167 inscrits et 43 en attente de validation).

Le dernier membre est LeParatonnerre qui s'est inscrit le dim. 15 oct. 2017 à 11H51.

Il y a actuellement 4336 messages postés en forums.

Le site propose actuellement un total de 223 Discussions, 217 Actualitès et 28 Articles.

Ombrage Pied de Page
Conditions d'utilisation du site : Copyright ©2013 RobertEHoward.fr - Tous droits réservés - Conception Internet : The Two-Gun Art