Décoration
Ombrage En-Tête
Masquer l'Activité
Discussions
Actualitès
Articles
Dernières Discussions
Dernières Réponses
Dernières Actualitès
Dernières Mises à Jour
Dernières Réponses
Derniers Articles
Dernières Mises à Jour
Dernières Réponses
Pub Almuric

Discussion

Répondre
Forums >> Robert E. Howard : sa vie > Éléments biographiques

Tout sur le guide Howard chez ActuSF

Sujet posté le mer. 18 mars 2015 à 22H18 (Edité par Argentium Thri'ile le lun. 23 mars 2015 à HH49) #2837
Patrice Louinet Administrateur Avatar Patrice Louinet Guide HowardEn plus de la couverture définitive à droite, voici quelques détails techniques:

  • Nombre de pages: 288, illustrées et bien aérées, donc dans les 250 pages de lecture.
  • Le prix: 10 Euros
  • Le dessinateur de la couverture: Alexandre Bourgois (quelle splendide cover!)
  • Date de parution: 16 avril 2015, disponible en avant-première au Festival des Mondes Imaginaires de Montrouge, 11 & 12 avril 2015, en présence de moi-même.
  • Format: papier et numérique
  • Exemplaires dédicacés: tous les exemplaires pré-commandés sur le site d'ActuSF (lorsque ceux-ci seront proposés à la précommande, c'est-à-dire dans environ deux semaines) seront dédicacés par le Louinet. Je sais que pour certains, cela va être une incitation à attendre la parution en librairie, mais bon...

Est-ce que je vais apprendre des choses? La réponse dépend en fait de votre de gré de connaissance howardienne: lecteur débutant, avancé, ou expert. Si vous êtes débutant, la réponse est oui, si vous êtes avancé, la réponse est oui, si vous êtes expert, la réponse est oui. Il y en aura donc pour tous les goûts!

N'hésitez pas à poser vos questions si vous en avez. Je n'y répondrais sans doute que par teasers...

 
Réponse postée le dim. 04 sept. 2016 à 15H35 #3908
Trocero Membre Avatar Trocero

Je n'ai pas encore lu tous les commentaires de ce sujet.

Mais dans un premier temps, je voudrais dire un grand merci à Patrice pour ce guide et pour son travail sur Howard et Conan en général. Je viens tout juste de voir ce topic et je viens de d'acheter le livre en pdf.

Pour ma part, je ne suis qu'un amateur de Howard et Conan très faiblement éclairé légèrement plus élevé que le néophyte. Pour être honnête, jusqu'à la parution chez Bragelonne de l'intégrale de Conan dans la vraie version de Howard, mes connaissances se limitaient aux deux films avec Arnorld Schwarzenegger et au dessin animé Conan L'Aventurier. Depuis j'ai lu un partie des nouvelles de Conan de Bragelonne et aussi de Solomon Kane, j'en ai encore d'autres que j'ai acheté et que je n'ai pas encore lu. Mais grâce à ce guide et aux différents travaux de Patrice, je vais petit-à-petit être un peu plus éclairé encore.

Au risque de me faire lyncher lol, j'ai même commencé à lire certaines nouvelles de Lyon Sprague de Camp et des Conan chez Fleuve Noir aux couvertures affreuses. Pourquoi ? Car je voudrais me rendre compte par moi même de la version "en deçà" de Conan et me faire mon propre avis et également ensuite pouvoir vraiment en parler et critiquer en connaissance de cause.

C'est peut-être une idée reçue de ma part, mais je pensais que les "continuateurs" à défaut de faire "du Conan" de qualité sur le plan littéraire avaient un intérêt, celui sur le plan rôlistique d'enrichir et d'approfondir la description de l'univers du Monde Hyborien. Ce qui peut, à condition de ne prendre que les informations complémentaires jugées pertinentes et "dans l'esprit" et de séparer le bon grain de l'ivraie, être très appréciable rôlistiquement parlant.

Il me semble d'ailleurs que cela avait été l'optique de Vincent Darlage quand il avait fait chez Mongoose le supplément The Road of Kings

Dans l'absolu j'aurais envie de tout lire sur Conan et Howard, tout ce qui sera de Howard ou des "continuateurs". Dans la démarche, l'optique, dans apprendre un maximum, de m'instruire un maximum. Pour ensuite pouvoir "affiner" mon esprit critique et pouvoir dire, ça c'est de qualité et ça ce ne l'est pas en pouvant le plus possible argumenter pourquoi et dire mon ressenti, ce que j'aurai personnellement aimé et pas aimé. Si cela se trouve j'aimerai peut-être des choses que d'autres n'aimeront pas et vice-versa.

Voilà voilou

Réponse postée le dim. 04 sept. 2016 à 17H52 #3911
Patrice Louinet Administrateur Avatar Patrice Louinet

Ils avaient un intérêt, oui!
un intérêt purement financier.
Mais c'est très bien de te faire ta propre idée sur les textes. Sur l'envers du décor, tu verras que j'explique des choses dans le Guide Howard, et que je laisse d'ailleurs de Camp s'exprimer tout seul.

Réponse postée le jeu. 08 sept. 2016 à 20H10 #3915
Pallantides Rédacteur Avatar Pallantides

@Trocero,

J'ai l'impression que tu mets sur le même plan les pasticheurs/continuateurs et les jeux de rôle. Pour moi ce n'est pas du tout la même chose.

Le pasticheur/continuateur est censé se mettre sur le même plan que l'auteur d'origine s'il souhaite continuer (plagier en quelque sorte) son oeuvre. Du coup, il se doit de s'inscrire dans la même logique littéraire (ton, vocabulaire, etc....). S'il ne prétend pas faire la même chose que l'auteur original, alors il devrait en avertir le lecteur en préface ou alors l'oeuvre devrait être clairement identifiée comme autre chose, une parodie par exemple.
De plus, un continuateur (tout comme l'auteur original), n'a pas besoin de livrer un univers complet aux lecteurs. Il se contente des bribes d'informations nécessaires à dépeindre son univers pour la compréhension de son histoire. Bon, parfois il s'énerve et il en met un peu plus (petite dédicace à notre TolkienHowardien préféré)...

Pour ce qui est du jeu de rôle, il n'a pas (généralement) vocation à continuer une oeuvre dont il pourrait s'inspirer. Le but est, avant tout, de rassembler toutes les informations possibles issues de l'univers créé par son auteur (ex : l'Âge Hyborien) et de les classer thématiquement dans le but de les mettre à disposition des joueurs. Le problème c'est que, comme dit plus haut, un auteur ne dépeint jamais un univers inventé de manière exhaustive. Du coup, pour remplir les bouquins de jeu de rôle et que l'univers paraisse cohérent aux joueurs, leurs auteurs "remplissent les vides". Ce n'est donc, en rien, une continuation qui a vocation à s'inscrire définitivement dans la logique de l'oeuvre littéraire originale.

"Il n'y a rien dans l'Univers que l'acier froid ne puisse trancher." - Au-delà de la Rivière Noire - Robert E. Howard

Réponse postée le mer. 28 sept. 2016 à 19H37 #3953
Trocero Membre Avatar Trocero

Merci beaucoup pour ta réponse Pallantides.

En fait, je vais essayer d'expliquer ma pensée.

Pour moi, en résonnant dans une optique rôlistique (j'entends par là récupérer le plus d'infos glanées dans les nouvelles, romans etc., afin de fournir, un background d'univers, ici le Monde Hyborien, le plus approfondi possible) et non pas dans une optique littéraire (le souci de rester dans la qualité d'écriture, le ton, de son auteur original).

Si nous prenons stricto sensu les nouvelles de Robert Ervin Howard, sans chercher à regarder du côté des "continuateurs" ni "combler les blancs", sur un jeu de rôle, selon moi, cela va avoir un avantage mais aussi un gros défaut qui risque d'être problématique. L'avantage : Nous collons au plus près du "style", de "l'esprit" de Robert Ervin Howard, ce sera du "Conan pur jus" si je puis dire. Le gros défaut : c'est que d'un point de vue background, nous allons avoir un univers très lacunaire, manquant beaucoup d'infos qui risque d'être handicapant pour faire évoluer des parties de jeu de rôles avec aisance dans l'univers. Car justement le jeu de rôles, contrairement à une nouvelle, un roman, a une exigence qui est primordiale pour lui, c'est d'avoir une univers, le plus fouillé, le plus détaillé possible afin que les joueurs et le MJ puissent y faire évoluer leurs aventures (parties de jeu de rôles) avec aisance.

Il m'a semblé, mais c'est peut-être une idée reçue de ma part (mais justement je suis entrain de lire Lyon Sprague de Camp), que les "continuateurs", certes sur l'optique littéraire et la raison de leur démarche d'écriture (ici dans un but financier, afin de s'enrichir en jouant sur le succès du personnage de Conan) est à bannir. Malgré tout, dans tous ce négatif, il y a un petit point positif, c'est que l'air de rien (à condition d'être très critique et de faire un travail de tri, ce qui me semble, a fait Vincent Darlage quand il a écrit le supplément The Road of Kings et celui de la 2e édition) apporte ici et là pleines de petites infos venant enrichir le background de l'univers du Monde Hyborien. Certes, cela ne suffira peut-être pas pour avoir un univers très complet et le plus fouillé possible, mais cela y apportera très grandement de l'eau au moulin et y contribuera grandement. Si le créateur de jeu de rôles sur Conan, fait cette démarche d'analyse et de collectes d'infos, je pense que cela l'aidera grandement à faire du Monde Hyborien un univers fouillé et complet en ayant le moins possible "à combler les vides".

Par exemple, j'ai beaucoup d'à priori, qui ne sont peut-être que des idées reçues, ou peut-être qu'ils sont vrais. Je m'en rendrais compte après avoir fini de lire Lyon Sprague de Camp. Le méchant Thot Hamon, n'apparaît que dans une seule nouvelle de Robert Ervin Howard, Le Phénix sur L'Epée (la toute première écrite d'ailleurs) et ce pas de manière directe envers Conan. ils ne se rencontrent pas l'un et l'autre. Lyon Sprague de Camp, il me semble, l’approfondi et en fait un méchant récurent. Même chose pour les Hommes Serpents (que j'affectionne particulièrement), il n'apparaissent que dans une nouvelle de Kull, Le Royaumes des Chimères, alors que je crois que Lyon Sprague de camp, en fait également des méchants récurrents de Conan.

Après attention, je ne suis pas entrain de défendre ou de promouvoir Lyon Sprague de Camp. En soi, il est à bannir, par rapport à la raison pour laquelle il a "continué" Conan et toutes les fausses idées et toutes les âneries qu'ils a raconté sur Robert Ervin Howard (j'ai lu à ce propos cet aspect dans le guide d'Howard de Patrice Louinet. Merci Patrice pour ce guide ! Cela permets notamment de remettre les pendules à l'heure).

Mais dans tous ce négatif, si au moins on peut en tirer un petit quelque chose de positif, si au moins il peut être quelque peu "utile" d'un point de vue rôlistique, c'est toujours ça de pris.

Réponse postée le mer. 28 sept. 2016 à 22H10 #3956
Patrice Louinet Administrateur Avatar Patrice Louinet

Sprague de Camp a mis ses grosses pattes graisseuses dans le moteur de Howard, et il a fait ses "réparations" sans trop de précisions, plus a rajouté des pièces et en a fait une voiture de tuning digne de parader sur un parking de Cora. J'ai ôté tout le caca, tout lavé, remis les pièces d'origines, et ça roule comme ça aurait toujours dû rouler.

Trocero dit vrai pour le jeu de rôle; il est nécessaire d'étoffer l'univers, de par la nature même d'un jdr. Donc, c'était simple: on est parti de la voiture Howard, mais on n'y a pas touché. Elle est intacte, dans les livres. On a construit à côté une réplique à l'identique pour le JdR. On ne touche pas à l'original, mais on s'amuse avec la réplique. Les meilleurs spécialistes howardiens ont rempli les trous rolesques avec leurs connaissances, c'est-à-dire fidèle à l'esprit, plein de clins d'oeil, etc. J'ai ensuite relu le tout. C'est du Howard enrobé de pastiche, mais garanti 100% sans de Camp.

Fair enough?

Réponse postée le jeu. 29 sept. 2016 à 00H39 #3957
Trocero Membre Avatar Trocero

Juste une petite question pour être sûr, Patrice, tu parles de la dernière adaptation de Conan en jdr qui va sortir ?

En fait dans mon explication, je parlais du jdr en général.

Mais je crois que j'ai compris ce que tu veux dire avec la métaphore de la voiture. Je vais résumer. Si j'ai bien compris, (en parlant de la prochaine adaptation). Tu as pris tout ce qui était de Robert Ervin Howard en comblant les vides avec de la création pure mais restant dans l'esprit de Howard et en agrémentant de quelques petites touches de pastiches (mais ceux les plus proches de l'esprit de Howard). Mais en bannissant totalement Lyon Sprague de Camp, car il est totalement inadapté, et il n'y a absolument rien à reprendre de lui. C'est bien ça ? J'ai tout compris ? lol

Si c'est bien ça, j'avoue je suis curieux et j'ai hâte de voir la prochaine adaptation.

Réponse postée le ven. 30 sept. 2016 à 18H11 #3963
Patrice Louinet Administrateur Avatar Patrice Louinet

En gros, c'est ça, oui. Tous les ajouts - et ils ne sont pas de moi, en l’occurrence, mais des auteurs embauchés pour ce JdR - sont partis de REH, et de rien que lui. Ils font référence à Howard, et rien que lui, et leurs ajouts, etc, resteront à jamais limités à ce jeu de rôle, et n'ont pas vocation à devenir "canoniques".

Réponse postée le mar. 28 mars 2017 à 00H29 #4295
Patrice Louinet Administrateur Avatar Patrice Louinet

Je suis tombé dessus par hasard ce soir, mais en fait, je me suis fait tuer il y a plus d'un an avec cette critique du Guide! Fichtre, c'est violent et c'est ici.

Réponse postée le mar. 28 mars 2017 à 03H32 #4296
arruziel Membre Avatar arruziel

Oui on peut dire qu'il t'a éreinté.
Bon je pense qu'il a pas compris que t'on guide sur Howard n'était pas réellement un guide de lecture dans le sens classique du terme ou l'on décortique toutes les oeuvres d'un auteur, ce à quoi ce monsieur s'attendait apparemment.

By This Axe I Rule (King Kull). Robert E. Howard

Réponse postée le mer. 29 mars 2017 à 21H06 (Editée par Fernando V le lun. 05 juin 2017 à 23H23) #4300
Fernando V Membre Avatar Fernando V

Concernant les fiches de lecture sur les nouvelles de fantasy et d'histoire, il peut acheter le numéro spécial de Bifrost (n°84) consacré à Robert E howard.
Il contient un chapitre dédié au guide de lecture bragelonne, on parle de Conan et il y a une sacrée bibliographie après chaque texte.

"P.S. I took the liberty of writing this letter on the typewriter as indeed, I do all my correspondence; I write such an abominable hand, I can scarcely read it myself." - R.E.H. to H.P.L, July 1,1930

Réponse postée le jeu. 30 mars 2017 à 00H19 #4301
Argentium Thri'ile Webmaster Avatar Argentium Thri'ile

Clairement, le vrai fond de cette critique, c'est qu'il n'y a pas trouvé ce qu'il voulait, il a eu des attentes par rapport à un autre livre de la même série qui avait visiblement entièrement comblé ses attentes et a donc été déçu.
Bon, pourquoi pas ?

Je ne partage pas une bonne partie de ses reproches, je peux comprendre certaines autres... force est tout de même de reconnaître au minimum que les attaques, si elles sont assez violentes, ne sont pas gratuites et sont étayées par une réflexion. Il ne rejette pas tout en bloc et trouve quand même des intérêts dans le livre.

Après, on ne peut pas plaire à tout le monde...

Réponse postée le ven. 26 mai 2017 à 09H38 #4394
Patrice Louinet Administrateur Avatar Patrice Louinet

On me signale dans l'oreillette que le Guide Howard a épuisé sa version papier. Il est encore dispo en numérique évidemment.
L'auteur, heureux, part au Bahamas pour six semaines avec ses royalties.
L'ouvrage devrait être réédité dans quelques semaines. :)

Répondre

Statistiques

A l'heure actuelle, le site existe depuis 03 annees, 10 mois, 19 jours, 22 heures, 2 minutes, 39 secondes

Le site compte actuellement 208 membres (165 inscrits et 43 en attente de validation).

Le dernier membre est Hérésiarque qui s'est inscrit le mar. 18 juil. 2017 à 11H57.

Il y a actuellement 4317 messages postés en forums.

Le site propose actuellement un total de 222 Discussions, 216 Actualitès et 28 Articles.

Ombrage Pied de Page
Conditions d'utilisation du site : Copyright ©2013 RobertEHoward.fr - Tous droits réservés - Conception Internet : The Two-Gun Art