Décoration
Ombrage En-Tête
Masquer l'Activité
Discussions
Actualitès
Articles
Dernières Discussions
Dernières Réponses
Dernières Actualitès
Dernières Mises à Jour
Dernières Réponses
Derniers Articles
Dernières Mises à Jour
Dernières Réponses
Pub Almuric

Robert E. Howard: Une biographie en 500 mots

Contenu mis à jour le dim. 06 oct. 2013 à 00H20 par Patrice Louinet
Robert Ervin Howard est né à Peaster, au Texas, le 22 janvier 1906. Son père, Isaac Mordecai Howard, médecin de son état, fait déménager sa famille à de nombreuses reprises. Ce n'est qu'en janvier 1915 que la famille s'installe définitivement entre Brownwood et Abilene, habitant dans les bourgades voisines de Cross Cut, Burkett puis enfin, à partir de 1919, à Cross Plains, que la famille ne quittera plus. Howard eut une scolarité normale. Il mesurait 1m78 à l'âge adulte, très loin du « colosse de deux mètres » qu'on peut souvent lire en France, pour d'obscures raisons...
Howard fait ses études à Cross Plains, puis à Brownwood pour l'équivalent de sa terminale et d'une première année post-bac en comptabilité (avortée). Très tôt, il se passionne pour la lecture et l'écriture (encouragé en cela par sa mère), découvre les « pulps » en 1921 et se met dès lors à l'écriture.
Il publie sa première histoire professionnelle, « Lance et Croc » à 19 ans dans la revue Weird Tales. Après quelques années difficiles, sa carrière explose en 1928, avec la parution des récits de Solomon Kane, et surtout les premières ventes auprès d'autres magazines (notamment les récits de boxe.) Son talent explose véritablement en 1930 dans des nouvelles telles que « Les Rois de la nuit », « L'Homme noir », « Les Dieux de Bal-Sagoth » et dans une série de récits sur les Croisades particulièrement sombres, épopées guerrières dont le pessimisme et la forme ne sont pas sans annoncer les récits de Conan. Il entame une correspondance légendaire avec HP Lovecraft à laquelle seule sa mort mettra un terme. La création du personnage de Conan en 1932 lui assure sa postérité littéraire, pour le meilleur et parfois le pire. Contrairement à une légende tenace, Howard n'écrivit pas les récits de Conan dans un état second, mais travaillait énormément ses textes : les plusieurs milliers de pages de brouillon de Conan qui ont survécu en attestent.
La santé d'Hester Jane, sa mère, malade depuis des années, commença à se dégrader à partir des années 30. En 1934, Howard noua une idylle avec la séduisante Novalyne Price, enseignante à Cross Plains. Après des hauts et des bas, la relation prit fin au printemps 1936. La santé de la mère de Howard était alors plus que préoccupante, et il devint évident que celle-ci allait mourir.
Le 11 juin 1936, lorsque l'on confirma à Robert Howard que sa mère ne se réveillerait plus de son coma, il se suicida d'une balle dans la tempe. Sa mère mourut le lendemain. Howard songeait au suicide depuis des années (au minimum depuis 1923), bien avant que la santé de sa mère ne se soit dégradée. Il est donc très réducteur de vouloir « expliquer » son suicide en raison de la mort de cette dernière. Il semble bien plus probable que, une fois libéré de l'obligation de veiller sur elle, Howard put tout simplement mettre à exécution ce qu'il prévoyait de faire depuis des années.

Statistiques

A l'heure actuelle, le site existe depuis 04 annees, 2 mois, 15 jours, 14 heures, 21 minutes, 43 secondes

Le site compte actuellement 210 membres (167 inscrits et 43 en attente de validation).

Le dernier membre est LeParatonnerre qui s'est inscrit le dim. 15 oct. 2017 à 11H51.

Il y a actuellement 4415 messages postés en forums.

Le site propose actuellement un total de 228 Discussions, 221 Actualitès et 28 Articles.

Ombrage Pied de Page
Conditions d'utilisation du site : Copyright ©2013 RobertEHoward.fr - Tous droits réservés - Conception Internet : The Two-Gun Art